Parkinson

Nous proposons des séances de Danse-Thérapie et un café-échange pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson : tous les mardis de 12h00 à 14h00.

Vous êtes une personne atteinte de la maladie de Parkinson et vous avez envie de danser et de reprendre plaisir à vous mouvoir ? Vous souhaitez rencontrer d’autres personnes atteintes de la maladie de Parkinson afin d’échanger dans la joie autour de café/thé et de douceurs ? Vous aimeriez trouver une approche non-médicamenteuse afin d’obtenir des améliorations et des effets bénéfiques sur vos symptômes ?
 
Rejoignez notre joyeux petit groupe qui vous fera un accueil chaleureux et bienveillant, à l’image de toutes nos séances !
 
Informations et inscriptions ici : *** https://www.weezevent.com/danse-therapie-et-parkinson ***
 
Ou par email : centrededansetherapie@gmail.com

Reportage France 2 au sujet des séances :

Séances de Danse-Thérapie à Expression Primitive (DTEP) auprès de patients atteints de la maladie de Parkinson par Mathilde Serret, danse-thérapeute et chercheuse, et l’association Au Rythme du Corps.

En partenariat avec l’hôpital Pitié-Salpêtrière : Emmanuel Flamand-Roze, Arlette Welaratne, Bertrand Degos et Joanna Ruggeri

Mathilde Serret est en doctorat de psychologie sous la supervision de Jean-Michel Vivès. Laboratoire d’Anthropologie et de Psychologie Cognitives et Sociales de l’Université Sophia Antipolis.

 

Nous avions développé une première session de 4 mois de septembre à fin décembre 2016, en partenariat avec un hôpital, afin d’évaluer les bénéfices de cette approche, et suite aux résultats positifs ainsi qu’à la motivation des participants à continuer, nous développons une seconde session de janvier à fin mars.
Mathilde Serret est actuellement en doctorat afin de continuer ses recherches, débutées en Master, au sujet de la danse-thérapie et de la maladie de Parkinson, recherches basées sur des séances de danse-thérapie développée pendant deux ans dans l’antenne Parkinson de l’hôpital Bellan ainsi qu’auprès de l’association France Parkinson. L’approche développée est donc pensée et constamment adaptée aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

danse-therapie-et-parkinson-session-janvier-a-mars

 

Entretenir le mouvement ou réhabituer le corps à bouger est capital pour toute personne, et encore plus pour un malade de Parkinson. La danse, en plus de la qualité artistique, créatrice et esthétique qu’elle sous-tend, induit une notion de plaisir qui est très importante. Cela permet de retrouver une attitude positive face à la vie, de vaincre sa peur de chuter, et de se dépenser dans une atmosphère joyeuse propice au relationnel. De plus, la Danse-Thérapie sous forme d’expression primitive est une technique particulièrement adaptée aux problématiques qui se posent dans le cadre de cette maladie.

Festive, joyeuse et dynamique, tout en respectant les potentialités et limites des danseurs, elle permet de se connecter à soi, aux autres et au monde et de retrouver le plaisir de se mouvoir.

DES RIRES, DES ÉCHANGES, DU PARTAGE, DU MOUVEMENT, DU CHANT, DU BIEN-ÊTRE ET DU LIEN SOCIAL

Une danse abordable par tous, rythmée par la percussion et soutenue par la voix des participants.

Nous abordons aussi la relaxation, des exercices de respiration, des vocalises, des chants, des auto-massages…

La première partie de la séance se déroule assis en cercle, et des pauses autour d’un café sont proposées lors de la séance. Il est possible de s’asseoir à tout moment, tout en restant dans le groupe et la séance.

12193887_733210513451440_3198457522997403294_n

 

 

Nous pensons aussi aux aidants, et aux proches, pour lesquels il est important d’offrir la possibilité de prendre un moment pour soi, pour se reposer, se reconnecter avec soi-même et expulser toute émotion négative tout en la transformant en émotion positive, le tout dans un cadre joyeux, ludique, chaleureux et bienveillant.

Nous mettrons très bientôt en place des séances de danse-thérapie suivies de café-échange pour les aidants, ainsi que des séances aidants-aidés.